Nouvelle 1

Quand je suis sortie de la gare, le froid et l’obscurité m’ont assaillie. Aube ténébreuse, il était huit heures mais il faisait encore noir. La neige avait jeté son manteau pâle sur les reliefs de la ville, blancheur immaculée aux étages des immeubles dont la virginité était préservée de la souillure des hommes par l’altitude. Au niveau du trottoir en revanche, une boue infâme clapotait sous les pas des citadins. Je débarquais du Sud, couleurs, sourires, lumières, éclats, tout ce qu’on ne pouvait percevoir ici, emmitouflés sous les couches superposées, la tête engoncée, chacun pressant le pas vers sa destination.

La mienne, c’était l’hôpital. Service des soins intensifs.

Dans le bus qui m’y conduisait, j’ai pris le temps d’atterrir, de regarder autour de moi, retrouver dans la violence d’un flash l’ambiance crue et impersonnelle de mon enfance, celle que j’avais fui cinq années auparavant.

La silhouette impersonnelle du bâtiment hospitalier s’est bientôt profilée au détour d’un virage. J’ai rabattu le col de mon manteau avant de me lever pour demander l’arrêt. Quelques instants plus tard, je descendais du bus, la gorge sèche et les jambes en coton.

En entrant dans l’hôpital, c’est encore le blanc qui m’a frappée. Le blanc et le silence. L’odeur aussi, celle de la mort. J’ai demandé le numéro de la chambre de monsieur Daniel Jandot. On m’a demandé si j’étais de la famille et, l’espace d’un instant, je n’ai su que répondre.

- Je suis sa fille, ai-je fini par affirmer d’une voix claire.

Un regard sceptique a aussitôt talonné ma réponse, j’ai failli éclater de rire tant c’était prévisible. Mais les circonstances m’ont retenue, histoire de ne pas en rajouter. De toute façon, l’addition allait être salée.

On m’a indiqué un numéro de chambre et une direction, que j’ai suivie jusqu’à une porte close. Mon cœur battait un peu plus vite, ça m’agaçait, je n’avais pas envie de l’affronter dans cet état. Je m’y étais pourtant préparée, pourquoi devenais-je nerveuse tout à coup ? J’avais l’impression d’étouffer.

J’ai frappé à la porte pour la forme et je suis entrée.


Pour participer, vous devez utiliser l’intégralité de ce début (ou de l’un des 3 autres débuts proposés) que vous copierez-collerez en tête de votre nouvelle.



















Extensions autorisées : .doc, .odt, .docx | Poids du fichier limité à 1 Mo
Attention : Les illustrations ne sont pas acceptées !

Merci d'attendre que votre fichier soit totalement envoyé au serveur avant de fermer la fenêtre. Merci de patienter

Merci d'attendre que votre fichier soit totalement envoyé au serveur avant de fermer la fenêtre.
Partenaires